jeudi 26 mars 2015

Salon des Vins de Loire 2015 : Domaine de la Mariniere





Le passage au SVL 2015 avait été l'occasion de me ridiculiser en participant au Wine Blog Trophy 2015, de goûter divers vins de stand en stand (je finirai bien par en parler un jour ou l'autre : y avait du très bon, et du très moins bon), de passer une belle soirée à la Galerie David et enfin de rencontrer en vrai et de face les gens derrière tel ou tel profil Facebook.
Parmi ces derniers il y a eu Benoit Gautier.






Au moment de se séparer il me proposait, à peu près en ces termes, de me présenter un jeune gars sympa qui fait des vins comme lui : sympas.
Bien sur que ça m'intéresse !
Alors il m'amenait à une petite table pas très loin de son stand.
La (petite) table de Boris Desbourdes, au Domaine de la Marinière.


Forcément quand tu rencontre un type qui fait du vin et qui aime çà ben tu parles (enfin IL parle) de ce qu'il fait puis tu finis par le gouter le vin, les vins.






Chinon blanc (2014)
1/2 ha sur sol argilo calcaire pour un vin au joli nez fin sur des notes fruitées / fleuries.
Rond avec une fraîcheur sympathique, c'est équilibré (et intègre bien un léger boisé, si je relis bien mes notes illisibles ...).

Rosé (de saignée) (2014) - mise en mars.
Assemblage de diverses saignées provenant des divers terroirs de l'appellation, avec macération pelliculaire pour les jeunes vignes.
Typé pelure d'oignon, avec du gras et de la rondeur + une palette aromatique sur le fruit, finale intéressante et vin friand.







Elicia (2013)
Par saignée des vieilles vignes.
Vinif et élevage en barriques d'acacia.
Couleur avec ce côté début d'évolution de certains rosés du Sud Est.
Nez discret mais bouche très ample, avec une jolie sucrosité soutenue par la structure acidulée. Finale florale avec cette petite pointe d'amertume qui prolonge agréablement le tout.




Mais j'en ai fait quoi de la photo du Chinon (2014) ?
Oui,  la "cuvée de printemps" ! (mise 03 puis 04)
Issu de jeunes vignes en pied de coteau, il propose un beau rubis à la teinte d'une grande jeunesse. Nez de fruits noirs (cassis).  Attaque souple, on retrouve les notes de cassis, de la tension, légère présence tannique, de la rondeur. Joli vin de plaisir qui doit pouvoir attendre un peu.

Vieilles Vignes (2014)
Sur cuve et fut, mise prévue en Juin.Grosse couleur, bien sur extrêmement jeune.


Mur et fruité, ou fruité mur. C'est selon.
Rondeur, concentration, bonne structure, très belle matière et de la longueur. Jolie finale.
Aucune hésitation sur ce vin.

Vieilles Vignes (2013)
Forcément à l’œil il part sur des standards moins élevés que 2013. Pour autant le nez est fin et fruité. En bouche c'est rond, frais et friand avec des notes de cassis plaisantes. Finale fraîche pour un joli vin de picole.


Réserve de la Marinière (2012)
(mise en mars 2014)
1 an de barrique pour des vins issus de vignes de 50 ans, sur sol argilo graveleux.
C'est "les ribotées".
Les ribotées ? Riboter pourrait se traduite (poliment) par "boire avec excès".
Robe rubis de belle intensité, et aux reflets jeunes. Fruits noirs, épices douces, notes boisées.
Belle matière, rond et ample, finale encore très marquée empyreumatique : en bouche le bois prend encore, à mon gout, un peu trop de place. Ce vin gagnera à être attendu quelques années histoire que tout ça se fonde.
Et ça se fera sans aucun doute.

Réserve de la Marinière (2011)
Beau rubis soutenu avec des nuances toujours rubis mais qui indiquent que ça commence à bouger (évoluer) un (petit) peu. Fruit noir de belle maturité. Rond, concentré, beaux tanins présents mais soyeux. Sympathique finale sur le fruit et la douceur épicée.


Photo B Desbourbes

L'Arbre Mort
L'Arbre Mort, c'est une parcelle qui permet d'y faire de belles photos : pour l'arbre (mort) lui même, surtout pour les vieilles vignes (80 ans) aux alignements aléatoires qui imposent le cheval.
Du coup pour jouer Boris s'est mis deux consignes pour cette cuvée : 1. le cheval et 2. pas d'électricité, et on en trouvera trace sur instagram, via Boris Desbourbes (ça doit consommer un peu d'électricité instagram, par contre).

Vendange mains, cagettes, vinif (pas intégrale) en barriques ... en trois barriques. Je goûterai donc 4 vins : Bq1, Bq2, Bq3 et leur assemblage.

1 (2013). 400 litres.
Belle matière. De la rondeur. Ample. Finale puissante.
2 (2013). 400 litres.
Milieu de bouche avec un beau fruité, et un boisé plus sensible sur la finale. De la mâche.
3 (2013). 500 litres.
Très friand avec son entame gourmande puis sa montée en puissance tout au long de la présence en bouche. Très puissant, beau fruit, avec une finale déjà un chouia empyreumatique.
Pour moi le plus abouti et complet des trois.
Ce vin sera vendu par 4 puisque tout ne sera pas assemblé. Merci de m'en réserver quelques bouteilles : c'est rigolo comme exercice à partager. Surtout quand le vin est au niveau.

Arbre mort (2014).
Robe de très belle intensité. Grosse présence tannique, avec des tanins de belle qualité qu'il faudra donc attendre pour qu'ils se fondent et s'assagissent. L'élevage sera sans doute plus long que pour le 2014.





A suivre dès que je peux dans le chai (et avec le coffre ouvert (enfin pas pendant le retour))

Mes remerciements renouvelés à Benoit Gautier



Bien sur tout ceci est à boire avec modération car l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire