vendredi 4 mars 2016

VdV82 : un vin trembleur comme une flamme (le bilan)


Oops : j'ai un compte rendu à écrire moi ...

Le thème du mois, j'étais allé le chercher chez Guillaume Apollinaire avec le début de ses Rhénanes d'automne.
La prochaine fois j'irai dans les Calligrammes.
Ou pas.

Trois participants que je remercie de leurs billets (et moi, que je vais éviter de remercier).

Dans l'ordre d'arrivée :


Sébastian Nickel
S'approprie le truc et, tout en restant dans le contexte vinicole, ne nous parle pas directement de vin. En tous cas pas d'un vin, d'un de ses vins mais bien de celui d'Apollinaire.
Son billet, joliment fait, parle et nous parle de bien des façons.


Audrey Martinez
Il en va des vins comme des blogs, certains ont un style reconnaissable.
C'est, ici, le cas !
Encore une fois un joli billet, qui cette fois, nous mène sur les pentes de l'Etna pour y trouver non une coulée de lave mais une coulée de fruits rouges.
'a Rina (2013) de Girolamo Russo


Guillaume Deschamps
Il choisit d'être littéral afin de nous mener à un vin "léger, joyeux, joueur", un vin au travers duquel sa bougie restera visible.

La Prairie (2014), Aramon du domaine de la Banjoulière.



J'ai pour ma part été sauvé in extremis par une dégustation organisée autour d'un test de l'iSommelier (iFavine).
C'est là, la veille de la date limite, que j'ai vu trembler quelques vins, dont un que j'affectionne tout particulièrement.
Domaine les Sadons (Pauillac) - 2012 d'Alain Albistur.



Place au nouveau président (Gérard Garroy), avec mes excuses pour ce retard puisqu'il est président depuis le 1er Mars (et que je ne le suis donc plus depuis le 29 février !) ...

2 commentaires:

  1. mars va être difficile, je elsens deux articles auxquels je n'ai rien compris, mais ça ne peut qu'aller mieux et on va encore me demander de démontrer mon humanité en reconnaissant des photos de frites, ce monde est beau!

    RépondreSupprimer
  2. L'un ne comprend pas les articles, l'autre ne comprend pas le commentaire.
    Ce monde est une vallée de larmes.

    By the way : dorénavant je ne validerai plus les commentaires qui n'apportent rien, en particuliers les anonymes.

    RépondreSupprimer